PUBLICATIONS

J’ai publié de nombreux articles dans des revues juridiques renommées et dans des ouvrages collectifs sur plusieurs sujets de droit international, de droit de l’Union européenne, de règlement des différends internationaux, de protection des investissements et des investisseurs internationaux et des droits de l’Homme.

Monographies

 
couvthese.png

La protection de l’actionnaire en droit international : L’héritage de la Barcelona Traction

La protection de l’actionnaire en droit international : L’héritage de la Barcelona Traction

Paris, Pedone, 2015, IX-517 p. (Publication de la Revue Générale de Droit International Public – Nouvelle Série ; 59).

Avec une préface d’Alain Pellet.

 

Articles & contributions

Parmi mes récents articles et contributions à des ouvrages collectifs, vous trouverez les exemples suivants. Pour une liste complète de mes articles et contributions, cliquez sur « Plus … ».

« Ad hoc investment arbitration based on State contracts: from Lena Goldfields to the Libyan oil arbitrations »

« L’arbitrage ad hoc en matière d’investissement sur la base de contrats d’État : de Lena Goldfields aux arbitrages pétroliers libyens »

in H. Ruiz Fabri et E. Stoppioni (dirs.), International Investment Law: An Analysis of the Major Decisions, Oxford, Hart, 2022, p. 21-35 (Studies in International Trade and Investment Law ; 27).

Commentary of Article 38 of the Statute of the International Court of Justice

Commentaire de l’article 38 du Statut de la Cour internationale de Justice

avec Alain Pellet.

in A. Zimmermann et Ch. J. Tams (dirs.), The Statute of the International Court of Justice: A Commentary, 3e éd., Oxford University Press, 2019, p. 819-962 (Oxford Commentaries on International Law).

« Droits et obligations issus du droit de l’investissement et des droits de l’homme : entre exclusivité et harmonisation »

« Droits et obligations issus du droit de l’investissement et des droits de l’homme : entre exclusivité et harmonisation »

avec Gisèle Stephens-Chu.

in C. Titi (dir.), Droit de l’Homme et droit international économique, Bruylant, 2019, p. 223-249.

 

Chroniques & commentaires d’arrêt

J’ai écrit et contribué à des chroniques périodiques portant sur la procédure et la jurisprudence des cours et tribunaux internationaux. J’ai également préparé des commentaires d’arrêts et de décisions pour des ouvrages collectifs et des revues juridiques. Parmi ces publications, vous trouverez les exemples suivants. Pour une liste complète, cliquez sur « Plus … ».

« Procedural Developments at the International Court of Justice »

« Développements procéduraux à la Cour internationale de Justice »

Law and Practice of International Courts and Tribunals, 2004-2009.

Chronique périodique faisant le point sur les développements concernant le statut, l’organisation, la compétence et la procédure de de la Cour internationale de Justice. Les développements ont été abordés à la manière d’un commentaire dans l’ordre des articles pertinents du Statut de la Cour et du Règlement. 

« Le Tribunal irano-américain de réclamations »

« Le Tribunal irano-américain de réclamations »

Annuaire français de Droit international, 1999-2003.

Série de chroniques annuelles, préparée sous les auspices du Centre de droit international de Nanterre (CEDIN) et sous la coordination du professeur Patrick Daillier, ayant pour objectif de synthétiser l’apport de la jurisprudence du Tribunal irano-américain de réclamations au droit international d'une façon globale et thématique.

Publications et articles en ligne

 
logompeipro.png

« Judgment: International Court of Justice (ICJ) »

Entrée encyclopédique.

Max Planck Encyclopedia of International Procedural Law (MPEiPro).

À paraître

« At Daggers Drawn: International Legal Issues Surrounding the Conflict in and around Nagorno-Karabakh »

avec Bernhard Knoll-Tudor.

EJIL:Talk!, 17 novembre 2020.

Investment Law and Arbitration Wiki

avec Affef Ben Mansour.

Coordinateur and éditeur, Investment Law and Arbitration Wiki, Jus Mundi.

« Reservations »

Note.

Investment Law and Arbitration Wiki, Jus Mundi. 2020.

« Provisional Application »

Note.

Investment Law and Arbitration Wiki, Jus Mundi. 2020.

EULL-logo.png

« Solange you don’t get it wrong: Unwinding the judicial dialogue concerning investment claims »

EU Law Live, Weekend Edition No. 22, 20 juin 2020

« Application of the Maintenance and Jurisdiction Regulation: the Court’s ruling in TKF »

avec Maja Menard.

EU Law Live, Op-Ed, 19 avril 2021

Freshfields Bruckhaus Deringer

« The new Convention on the Legal Status of the Caspian Sea: New Opportunities and New Challenges »

avec Ketevan Betaneli.

Briefing, Freshfields Bruckhaus Deringer, 1 novembre 2018.

« Délimitation maritime dans l’océan Indien (Somalie c. Kenya) : l’arrêt sur le fond rendu le 12 octobre 2021 »

« Délimitation maritime dans l’océan Indien (Somalie c. Kenya) : l’arrêt sur le fond rendu le 12 octobre 2021 »

Annuaire français de Droit international, vol. 67, 2021.

à paraître.

L’arrêt de la Cour internationale de Justice rendu le 12 octobre 2021 tranche les questions de fond dans l’affaire relative à la Délimitation maritime dans l’océan Indien entre la Somalie et le Kenya. L’affaire a été marquée par une fin de procédure chaotique, une procédure orale retardée et la non-comparution du Kenya. Sur le fond, l’arrêt de la Cour reste classique et constitue une confirmation importante de la jurisprudence internationale en matière de délimitation maritime, y compris en ce qui concerne la question de la responsabilité d’un État en raison d’activités menées dans les espaces marins contestés. La décision soulève néanmoins quelques interrogations et problèmes, notamment en ce qui concerne l’application concrète de la méthode de délimitation et la délimitation de la partie du plateau continental au-delà de la limite de 200 milles marins.

L’arrêt de la Cour internationale de Justice rendu le 12 octobre 2021 tranche les questions de fond dans l’affaire relative à la Délimitation maritime dans l’océan Indien entre la Somalie et le Kenya. L’affaire a été marquée par une fin de procédure chaotique, une procédure orale retardée et la non-comparution du Kenya. Sur le fond, l’arrêt de la Cour reste classique et constitue une confirmation importante de la jurisprudence internationale en matière de délimitation maritime, y compris en ce qui concerne la question de la responsabilité d’un État en raison d’activités menées dans les espaces marins contestés. La décision soulève néanmoins quelques interrogations et problèmes, notamment en ce qui concerne l’application concrète de la méthode de délimitation et la délimitation de la partie du plateau continental au-delà de la limite de 200 milles marins.